Définir son identité, rendre le travail plus efficient et clarifier les processus sont autant de buts que les PME peuvent atteindre grâce à la digitalisation.

Selon un sondage, un tiers des entreprises françaises s’attendent à une faillite d’ici cinq ans si elles ne parviennent pas à optimiser leur business model. Dans la même veine, plus de la moitié estiment que le développement technologique aura un impact significatif sur la concurrence du marché.

Les entreprises qui bénéficient de stratégies digitales intégrées sont 25% plus rentables que leurs concurrents et génèrent une croissance de leurs bénéfices six fois supérieure.

Comment alors justifier le retard digital des PME en Europe ? Explications.

PLUS DE 40% DES PME NE TABLENT PAS SUR LA DIGITALISATION

Digitaliser sa PME comme clef du succès ? Certes, mais sous certaines conditions. Avant de vous lancer à corps perdu dans ce projet, prenez le temps de regarder où sont vos faiblesses. Une fois identifiées, vous pourrez mettre en œuvre des solutions techniques y répondant précisément et créer de la valeur ajoutée.

L’outillage digital permet l’automatisation des flux de travail, l’amélioration de la communication et de l’organisation en interne, de donner vie aux campagnes marketing et d’offrir des opportunités d’innovation.

Etat des lieux de la digitalisation des PME en Europe

Une enquête du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en 2018 a dévoilé que 32% des patrons en France ont renoncé à « faire quelque chose parce qu’il fallait utiliser Internet ».

Les statistiques révèlent que l’état de la digitalisation des PME en Europe varie grandement selon les pays. La Norvège par exemple est bon élève avec plus de 25% de ses PME présentes sur la vente en ligne. A contrario, les revenus générés par la vente en ligne pour les PME en France ne représente que 11% de leurs bénéfices en deçà des 17% de moyenne pour l’Union Européenne.

Les experts soulignent que des facteurs tels que le manque de compétences dans le domaine du digital et l’incapacité de prévoir le retour sur investissement constituaient les plus gros obstacles à l’adoption du digital.

77% DES ENTREPRISES CITENT LE MANQUE DE FORMATION COMME OBSTACLE PRINCIPAL A LA TRANSFORMATION DIGITALE

Ces statistiques restent modestes bien que la croissance grâce à l’utilisation de la technologique ne soit plus à prouver. Ainsi, 70% des managers estiment que la transformation digitale peut être un atout stratégique pour leur entreprise.

Les outils digitaux sont des facilitateurs. En Suisse, les PME s’accordent sur le point que l’introduction de nouvelles technologies permet de résoudre des challenges régionaux.

Aider les PME à se digitaliser

Les PME sont un poumon de l’économie d’un pays.

Un peu partout, de nombreuses initiatives ont vu le jour pour accompagner la transformation technologique et souligner l’importance du passage à l’ère digitale. En France, le gouvernement a reconnu l’importance d’effectuer cette transition et a ciblé 1 000 entreprises pour leur apporter une aide financière dans le but d’encourager leur présence en ligne.

En parallèle, l’Union Européenne a lancé une initiative visant à améliorer les conditions d’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans plusieurs secteurs clefs (notamment la mode, les transports et la logistique, et la construction).

D’autres initiatives, telles que le développement de compétences digitales pour l’emploi, ont été déterminantes pour inciter les citoyens à se former afin de combler le déficit de compétences digitales en Europe. Des initiatives privées, telles que Go Global de Google, aident également les PME à se mondialiser grâce à la digitalisation.

Qu’importe leur taille, toutes les entreprises doivent parler la langue digitale si elles souhaitent une croissance à long-terme. Et il ne s’agit pas juste de rattraper son retard. Un choix de technologies pertinentes peut permettre aux PME de voir bien plus grand, facilitant leur entrée sur de nouveaux marchés ou maximisant leur efficience leur conférant alors une longueur d’avance dans leur secteur.

3 Conseils pour réussir votre transition digitale

Premièrement, reconnaissez vos forces

En tant que petite ou moyenne entreprise, vous avez un avantage sur vos concurrents qui sont certes plus gros mais aussi plus lents. Une hiérarchie horizontale permet une communication efficace et aux managers une versatilité afin d’offrir un support significatif à toutes les divisions. À leur tour, les unités opérationnelles sont mieux positionnées pour fournir un retour d’information exploitable.

Il peut être plus rapide – et moins coûteux – de mettre en œuvre une stratégie de digitalisation novatrice qui transforme complètement le fonctionnement de votre entreprise et aboutit ainsi à un nouveau modèle qui intègre innovation, efficacité et des processus informatiques axés sur la résolution de problématiques business.

Ensuite, identifiez faiblesses et opportunités

Chaque problème possède les germes de sa propre solution. Si vous n’avez pas de problème, vous n’avez pas de graines

Norman Vincent Peale

Un site internet sympathique et un compte Twitter actifs sont juste deux des pièces à l’échiquier digital. Une stratégie digitale globale transforme aussi vos processus en interne. Cela vous permet par exemple d’utiliser la technologie pour automatiser vos processus interne, gagner du temps et minimiser l’erreur humaine. Quelles sont les tâches les plus chronophages pour vos employés ? Demandez-leur tout afin de proposer une solution technologique qui résoudra ou minimisera cet irritant.

De la gestion de projet a l’intelligence artificielle, il existe une panoplie d’outils permettant de simplifier les processus de travail, d’encourager la créativité et un travail d’équipe qualitatif.

Enfin, alignez vos solutions avec votre stratégie

Une étude de PWC montre une forte corrélation entre les investissements technologiques et la profitabilité lorsque ces investissements ont directement trait aux point forts et produits phares de l’entreprise.

Un alignement réfléchi entre les capacités de l’entreprise et les solutions IT permet d’accroitre la valeur commerciale au global. L’idée selon laquelle la transformation digitale consiste simplement à automatiser des processus déjà existants est un mythe. Les stratégies de digitalisation les plus réussies commencent par l’identification d’un blocage et la réflexion de solutions afin de surmonter celui-ci.

Avec le soutien du management et une culture d’entreprise ouverte au changement, investir dans le digital peut radicalement changer votre PME. Si vous pensez à passer au digital mais ne savait pas par où commencer pourquoi ne pas nous contacter ?

A propos de l’auteur

Après avoir complété sa formation en Fusion/Acquisition chez Skadden Arps,Anastasios Papadopoulos a créé Integrated Management Systems (IMS) en 2016 et a tenu un rôle clef dans le positionnement de l’agence en tant que référence digitale à Hong Kong.

Fort de son expérience en Fusac et dans le domaine de la technologie, il a créé dans le même temps IMS Digital Ventures: le bras capital-risqueur d’IMS caractérisé par l’innovation, l’incubation et l’investissement dans des entreprises et multinationales d’Asie Pacifique prêtes à réinventer leur vision du business.

Anastasios Papadopoulos a étudié le droit en France et au Royaume Uni et est diplômé d’HEC Paris en Management.

Prenez contact avec Anastasios Papadopoulos sur LinkedIn.

Lire d’autres articles d’Anastasios Anastasios Papadopoulos.

Leave a Reply